Peuples et citoyens du monde

Site en construction => 14/11/2022

Site en construction

Le traitement médiatique de l’actualité, et pas seulement récente, a mis en évidence les limites et les dangers de considérations stéréotypées qui privilégient l’émotion et le court terme, sans écoute véritable des acteurs concernés ni prise en compte de la diversité des situations, notamment internationales.  L’exigence de dialogue fait pourtant la force de la diplomatie, quand elle est subtile et à l’écoute, à la différence des approches strictement militaires, généralement limitées dans le temps et dont l’actualité vient encore de souligner les limites.  

Le DIALOGUE est donc le maître mot de cette initiative délibérément, et en priorité, ouverte sur le monde.

=>  MEDIAS ? QUELS MEDIAS ?

Tout le monde est convaincu que le monde va mal à cause de toute une série de crises qui le caractérise (crise économique, politique, sociale, culturelles, éthiques et religieuse) mais la plus grave des crises est celle qui concerne le vivre-ensemble et, de manière explicite, la crise des valeurs, les risques du non-dialogue, l’absence de sagesse, l’émergence d’un environnement hostile et conflictuelle. Disons tout simplement que le vivre-ensemble est devenu problématique. / Ali SEDJARI - 29/08/2022

En savoir plus

Au delà de la définition même de la "Géopolitique" et de ses avatars, pour l'auteur, l'approche de cette dernière est, depuis des générations, partagée en deux sensibilités : les "tendances lourdes" et les "variables contemporaines".. / Jacques SOPPELSA - (19/08/2022)

En savoir plus

Depuis de long mois, avec la sécheresse, la canicule et les incendies, l'opinion se polarise à juste titre, sur le réchauffement climatique. Il est important de s'en préoccuper, mais il est une autre question tout aussi importante et qui va peut-être faire passer la question climatique au second plan, même si celle-ci y participe, c'est celle de la guerre (y compris nucléaire), de la confrontation, des conflits et de la violence inter étatique et ou infra étatique. / Jean-Claude MAIRAL

En savoir plus

Jürgen Habermas et Edgar Morin alertent sur la multiplication, dans les médias et sur les réseaux sociaux, de discours bellicistes opposés à toute recherche de compromis, même diplomatique. / Pierrick HAMON

En savoir plus

Cette Lettre, publiée le 23 juillet 2022 par le Quotidien libanais Lorient-Le-Jour, est tout simplement magnifique. Elle est révélatrice de deux visions voisines qui transpirent cet humanisme, cette clairvoyance , cette intelligence qui tranchent avec le simplisme des analyses de nombre de "philosophes" patentés, largement consultés dans certains grands médias français. PH

En savoir plus

cet article analyse comment la gouvernance numérique peut concilier l'adoption d'initiatives facilitant l'accès aux services publics ainsi qu’une politique de collecte des données conforme aux valeurs de tout État de droit. / LUIZ HENRIQUE DINIZ ARAUJO,

En savoir plus

Ewa Mazgal est membre du Comité de pilotage de I-Dialogos, Journaliste polonaise, elle vit à Olsztyn, en Warmie-Mazurie, une région polonaise voisine de l'enclave russe de Kaliningrad mais aussi de la Biélorussie, et à proximité de l'Ukraine dont les réfugiés sont accueillis à bras ouverts.. Dans cette nouvelle contribution, Ewa ne peut que constater que les polonais d’aujourd’hui n’aiment pas la Russie, et c’est essentiellement pour des raisons politiques et historiques. / Ewa MAZGAL

En savoir plus

La récente séquence électorale a révélé une France fracturée en blocs antagonistes. Comment élaborer un projet de société pour réconcilier ces groupes ? L’écologie comme sensibilité aux interdépendances remplit ce cahier des charges. Associée à la tradition solidariste, elle permet de penser un art de gouverner où chacun se sente impliqué. Cela passe par une meilleure prise en compte de la dimension locale. In Revue Études, n° 4295, juillet-août 2022. Article publié en accord avec l’auteur. JCM

En savoir plus

Vladimir Fedorovski donne des clés pour déchiffrer non seulement les faces cachées de Poutine mais aussi les aléas de ce nouveau monde. Il est le résultat d'une longue enquête. / Vladimir FEDOROVSKI,

En savoir plus

Il est important d'avoir de l'empathie, de la résilience et une solidarité de tous les instants avec le peuple ukrainien, mais sans oublier également d'avoir une approche politique et géopolitique face au conflit Russo/Ukrainien. / Jean-Claude MAIRAL

En savoir plus

Hier science-fiction, aujourd’hui réalité, la révolution numérique et l’intelligence artificielle nous projettent vers un autre monde virtuel, incertain qui exige de nous de nouvelles capacités biologiques, physiques et intellectuelles pour gérer les nouveaux outils technologiques d’une mutation annoncée avec ses menaces et ses promesses./ Ali SEDJARI

En savoir plus

Cet article, publié dans le quotidien suisse Le Temps le 30 août 2020, reste d’une particulière actualité. Dans le cadre d’une gouvernance à multi-niveaux cohérente, il promeut un « Fédéralisme coopératif à la française », un fédéralisme fidèle aux valeurs républicaines autant que révolutionnaires, qui ne se contente pas de nouvelles lois de décentralisation, mais fasse le choix d’une construction démocratique participative par agrégations. Comme en Suisse ? / Pierrick HAMON

En savoir plus
Argument
Nous vivons actuellement une période singulière et inédite de notre histoire, avec des conséquences planétaires.  Provoquée par un virus, qui n’est ni le premier ni le dernier, cette crise touche tous les pays, indépendamment de leurs niveaux de développement. Les conséquences en sont imprévisibles. En cela elle nous rappelle que nous sommes tous dans « le même bateau », sur la même planète.

Est-ce la fin de l’histoire dont nous avait parlé Francis Fukuyama au moment de la chute du mur de Berlin ? certainement pas si l'on considère ce qui surgit à l'est de l'Europe.

Ce pourrait, en tous cas, être l’occasion d’envisager un changement profond des politiques et des paradigmes, avec une pensée nouvelle et mieux partagée, qui ne doit plus être réservée, voire parfois accaparée, par des élites installées.

La crise a montré la nécessité d'un vrai multilatéralisme, un multilatéralisme adapté au monde tel qu’il est aujourd’hui, en évolution accélérée, dans toute sa complexité et riche de sa diversité.


L'Europe arrivera-t-elle à dépasser sa fonction de caisse de résonance pour peser enfin de tout son poids et en toute réelle indépendance ?    L'actualité récente démontre, et brutalement,  que cela redevient possible.  

On peut aussi espérer que, notamment en Afrique – mais pas seulement - les grandes organisations sous régionales, qui s'en inspirent, puissent jouer un rôle crucial dans la lutte coordonnée contre la pandémie et contre l’insécurité, et dans une approche transfrontalière.

Au niveau des Etats, se pourrait-il que l'autorité publique tant décriée au cours de ces dernières années, retrouve, et à tous les niveaux - du local au global - un minimum de confiance de la part des citoyens, au moins dans les pays où elle a su allier l'esprit de compromis avec la rigueur de l'action, tout en évitant l’imposition de quelque modèle ou système que ce soit.

Si une conviction émerge de nos analyses, c'est bien le rôle que doivent jouer les territoires et les citoyens, avec leurs élus et responsables, et avec l’ensemble des acteurs économiques, culturels, associatifs et autres, dans la période de reconstruction, matérielle, mais aussi intellectuelle et morale qui s'avère indispensable, dans la prise en compte de l’hétérogénéité des démarches que le dialogue rend possible.

Les Médias, au regard de leur grande responsabilité et de leur importance, doivent pouvoir se ressourcer pour dépasser et relativiser la puissance des réseaux « sociaux » ouverts à toutes les manipulations comme à toutes les facilités. 


Eux-aussi, les journalistes – dont plusieurs parmi nous - sont trop souvent englués dans des discours univoques , parfois même presque militants, au nom d'une liberté de la presse opportunément interprétée.  Les exemples hélas foisonnent.

Souvent otages d'un spectacle politico-médiatique qu'ils dénoncent, ils doivent donc pouvoir se réinventer, non seulement pour jouer ce rôle indispensable à toute société démocratique mais aussi, de plus en plus souvent, pour survivre. Acteurs d'une réinvention du débat, partagée et en profondeur, ils peuvent demeurer, ou redevenir, des acteurs essentiels et respectés. 
Il s’agit d’un enjeu majeur, avec la place de la Justice dans tout Etat de droit.

L'actualité médiatique, au lendemain de l'intervention russe en Ukraine, et le silence assourdissant concernant d'autres conflits dans le monde,  notamment, mais pas seulement,  en Afrique, démontre donc une fois encore, l'urgence d'échanger et de réellement dialoguer, et donc d'écouter et réfléchir. 

Face à un certain vide de la pensée politique, et à une crise d’adaptation de la démocratie, nous estimons donc fondamental de contribuer, collectivement, à une réflexion novatrice autour de l’impératif d’entreprendre des refondations anthropologiques, philosophiques, médiatiques, politiques, éthiques, économiques, sociales et sociétales. Cette ambition politique ne peut être fondée que sur l’action et la raison.

Comme quoi une pandémie mondiale peut aussi être l’occasion, pour nos sociétés, de mesurer l’importance de se cimenter avec des initiatives créatrices de débats, des débats véritablement ouverts et respectueux, pour assurer au mieux des actions raisonnées.

Voici un chantier pour nous, initiateurs de I-Dialogos avec celles et ceux qui, de par le monde, choisiraient d’y participer, ainsi qu’à la publication qui permettra, à partir d’un croisement des regards, de partager, confronter et élargir plus encore analyses et propositions.

A nous alors d’en être ensemble les bâtisseurs. Deux thématiques sont ainsi proposées  pour cette année 2022-2023, avec des contours qui restent encore à définir précisément et collectivement : 

Il conviendra, dans un deuxième temps, et en fonction de l’intérêt suscité, d’inventer et préciser les modalités de ce dialogue.  Nous pourrons nous y retrouver dans une diversité qui fondera notre force comme notre originalité.

N’est-ce pas Franklin Roosevelt, qui lors des sombres années 1930, affirmait : « Les hommes ne sont pas prisonniers de leur destin, mais de leur propre esprit ».


Les premiers signataires
Les promoteurs et premiers signataires de  l’Initiative I-Dialogos au 11.03.2022

Emna BEN BRAHIM ABBES (ancienne ambassadeure, Tunisie), Luiz Henrique Diniz ARAUJO (Procureur Fédéral, Recife, Brésil), Reine BENAO-SKANDE (Députée à l'Assemblée Nationale du Burkina Faso et au Parlement de la CEDEAO), Yves BORIUS (ancien directeur du Budget, OCDE), Luciano CARRINO (KIP International School, Rome, Italie), Mohamed-Razak JEDAY (Professeur d’Université, Gabes, Tunisie), Pierrick HAMON (Ancien SG et président du FERAM et cofondateur du Global Local Forum, France), Indra KUMAR (Haut fonctionnaire, Inde), Annie LEVY-MOZZICONACCI (Médecin généticien hospitalo-universitaire Aix Marseille, France), Jean-Claude MAIRAL (Président de « Planète Jeunes reporters-Sur les pas d'Albert Londres », France), Ewa MAZGAL (Journaliste, Pologne), Falilou MBACKE CISSE (Dakar, Sénégal),  Habiba MEJRI-CHEIKH (Journaliste, ex directrice de l'Information et de la Communication de l'Union Africaine, Tunisie), Guy METTAN (ancien président du Club de la presse, Genève, Suisse), Nanou MUKOLONGA (Formatrice, Kinshasa, RDC), Sasso PAGNOU (Enseignant chercheur, Lomé, Togo), Alberto Manuel POLETTI ADORNO (Universitaire, Asuncion, Paraguay), Irina RECKCHAN (Universitaire, chercheuse au Centre Leontief de Saint-Petersbourg, Russie), Ali SEDJARI (Universitaire, président du CERIPP, Rabat, Maroc), Joel Franz ROSELL (écrivain, Cuba), Haram SIDIBE (expert UN développement humain local, Mali/Italie), Jacques SOPPELSA (président honoraire de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, France), Juliette SOULABAILLE (maire honoraire, ancien membre du Comité Européen des Régions, France), Simione Jimmy VAKAULIAFA (Consultant en Intelligence économique, Wallis et Futuna et Fiji, France), Raoul TAMEKOU TSOWA (IdéesAfrique, Montreal, Canada), Alphonse TSHILUMBA MUTEBA (Conseiller au Cabinet du Ministre des Finances, Kinshasa, RDC), Zhen Wei WANG, (professeur, expert coopération avec la Chine), …

Emna BEN BRAHIM ABBES

ancienne ambassadeure, Tunisie

I-Dialogos Francophonie

En savoir plus  

Reine BENAO SAKANDE

Députée à l'Assemblée Nationale du Burkina Faso et au Parlement de la CEDEAO

Pierrick HAMON

Co-Fondateur de I-Dialogos

Mohamed-Razak JEDAY

Professeur d’Université, Gabes, Tunisie

Annie LEVY-MOZZICONACCI

Médecin généticien hospitalo-universitaire Aix Marseille

Jean-Claude MAIRAL

Co-Fondateur de I-Dialogos

Ewa MAZGAL

Journaliste, Olsztyn, Pologne

Habiba MEJRI-CHEIKH

ex Directrice de l'Information et de la Communication de l'Union Africaine, Tunisie

Irina RECKCHAN

Universitaire, chercheuse au Centre Leontief de Saint-Petersbourg, Russie

Joel Franz ROSELL

écrivain, Cuba

Ali SEDJARI

Co-Fondateur de I-Dialogos

Jacques SOPPELSA

président honoraire de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, France

Juliette SOULABAILLE

maire honoraire, ancien membre du Comité Européen des Régions, France

Raoul TAMEKOU TSOWA

président Idée-Afrique, Montréal, Canada,

Alphonse TSHILUMBA MUTEBA

Conseiller au Cabinet du Ministre des Finances, Kinshasa, RDCOngo

Simione Jimmy VAKAULIAFA

Consultant en Intelligence économique, Wallis et Futuna et Fiji, France

Les Correspondants pays
 Correspondants et groupes pays 

Ils permettront une présence sur tous les continents et dans un maximum de pays
et constitueront le socle de l'initiative I-Dialogos.
François JULLIEN,
"IL est temps de sortir à la fois de l'universalisme facile et du relativisme paresseux : notamment de repenser le dia-logue des cultures en termes, non d'identité, mais d'écart et de fécondité; d'envisager ainsi ces cultures comme autant de ressources à explorer, mais que l'uniformisation du monde aujourd'hui menace.  Car seul ce pluriel des cultures permettra de substituer au mythe arrêté de l'Homme, le déploiement infini de l'humain, tel qu'il se promeut et se réfléchit entre elles".
François JULLIEN


Philosophe, sinologue et helléniste, François Jullien a déployé son travail à partir des pensées de la Chine et de l’Europe. Il en a tiré, plutôt qu’une comparaison, une nouvelle problématisation qui, déconstruisant du dehors les partis-pris de l’ontologie européenne, permette de reconsidérer, d’un autre biais, les champs de la stratégie, de l’éthique ou de l’esthétique. Cette réflexion interculturelle l’a conduit à reposer la question de l’universel en l’affranchissant tant de l’universalisme facile (ethnocentrique) que du relativisme paresseux (culturaliste). Ancien élève de l’ENS de la rue d’Ulm et agrégé de l’Université, François JULLIEN a étudié la langue et la pensée chinoises aux universités de Pékin et Shanghaï, avant de prendre en charge la responsabilité de l'Antenne française de sinologie à Hong-Kong puis comme pensionnaire de la Maison franco-japonaise de Tokyo. Successivement président de l'Association française des études chinoises, directeur de l'UFR Asie orientale de l’université Paris-VII), président du Collège international de philosophie, professeur à l'Université Paris Diderot et directeur de l'Institut de la pensée contemporaine ainsi que du Centre Marcel-Granet, il actuellement titulaire de la chaire sur l'altérité créée à la Fondation Maison des sciences de l'homme.

François Jullien est une référence essentielle, notamment sur  le sujet de l'indispensable dialogue des cultures, au sens large. Il a apporté son soutien à notre initiative.

https://journals.openedition.org/hommesmigrations/193

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Jullien


Le Forum
MEDIAS ET PRESSE DANS LE MONDE




pilotée par Jean-Claude MAIRAL avec Habiba MEJRI-CHEIKH , Reine BENAO-SAKANDE et Pierrick HAMON

MEDIAS ET PRESSE DANS LE MONDE : 

QUELLE REALITE ?  QUELLE PERSPECTIVE POUR UNE INFORMATION INDEPENDANTE, QUALITATIVE et HUMAINE ? QUELS NOUVEAUX MODELES ? QUELLES NOUVELLES REFERENCES  ?

La Note "martyr" suivante,  en cours d'affinement, sera prochainement soumise pour avis critiques et constructifs,  et éventuelles contributions, aux journalistes, professionnels et spécialistes des médias de nos contacts et réseaux respectifs, sur tous les continents. 
Elle sera ultérieurement ouverte à tous dans le cadre de la partie Forum du site. Le fruit de ces échanges sera repris en introduction au colloque international programmé,  le 14 novembre prochain, à Paris.

=>  MEDIAS et PRESSE DANS LE MONDE

Dans un Monde en pleine mutation et aux enjeux considérables pour l’avenir de l’Humanité, comment garantir une information « responsable » qui soit une information libre, indépendante, qualitative et humaine ? Telles sont les questions auxquelles nous essaierons de répondre.
 

Les Médias, au regard de leur grande responsabilité et de leur importance, doivent pouvoir se ressourcer pour dépasser et relativiser la puissance des réseaux sociaux ouverts à toutes les manipulations. Eux-aussi doivent pouvoir se réinventer non seulement pour jouer ce rôle essentiel à la démocratie mais aussi, parfois, pour survivre. Acteurs d'une réinvention partagée du débat, ils peuvent demeurer ou redevenir des acteurs essentiels et respectés. 


Face aux immenses défis auxquels l'ensemble des pays et des populations de la planète sont confrontés pour leur avenir, les grand médias et les médias en ligne, la presse écrite, audio et TV, du territoire local au territoire national et à l'international ont un rôle fondamental à jouer pour informer, favoriser les prises de conscience, donner confiance et permettre la participation des populations et des jeunes en particulier à la résolution des problèmes rencontrés et à la mise en oeuvre de l'ensemble des objectifs du développement durable (ODD) adoptés par l'ONU en 2015.
 


La presse n’est pas une !

 
Journalisme d'information, journalisme d'investigation et d'alerte, journalisme de proximité, journalisme de vulgarisation, journalisme d'espoir et de solutions, journalisme participatif et citoyen, autant de formes d'approches existantes du journalisme qui irrigue les pratiques journalistiques et médiatiques.



Une  grande diversité de  médias  / une grande diversité de situations.


Des médias généralistes, locaux, régionaux et internationaux, des médias qui vont de l’instantané des réseaux sociaux et des chaînes et des radios d’information en continue et du quotidien au mensuel, des médias sous influences des Etats, des financiers et des lobbies, des médias indépendants, des médias à vocation partisane (politique, syndicale religieuses ou autre), des médias sur une ou des thématiques.

Des interrogations à se poser et auxquelles nous devons essayer d’apporter des réponses.


Donner à voir la réalité de la presse


-Quel état des lieux dans les pays?
-Journalisme et communication ?
-Quel apport des médias dans les territoires et le lien avec les populations?
-Quelles expériences et le statut des journalistes?
-Quelle formation des journalistes?
-Journaliste, engagement et militantisme sont-ils compatible?
-Le poids des réseaux sociaux


Pour une nouvelle approche

-Comment lutter contre la perte de crédibilité des médias classiques par apport aux médias dits alternatifs ?
-Comment concevoir des médias diversifiés, indépendants, critiques et moins liés aux intérêts dominants?
-Quelle place du numérique dans les nouvelles formes du journalisme?
-Quel apport à la promotion des priorités des ODD?
-Comment repenser et développer la formation des journalistes ?
-Comment favoriser des médias d’information libre et de qualité tout en veillant à leur indépendance financière
-Quels financements de la presse ?



Quelle contribution, quel apport pour la démocratie et la citoyenneté ?


-Quel rôle, quel apport de la presse dans les pratiques démocratiques?
-Comment favoriser l'éducation aux médias et à la maîtrise des réseaux sociaux chez les jeunes?
-Comment développer des médias avec participation des populations?
-Quels espaces de débats, d'échanges d'expériences construire entre acteurs des médias, des jeunes et des citoyens?




Approche sociale et territoriale de la gestion de la covid et démocratie, avec intégration du concept adapté de service public.
.
Annie Lévy-Mozziconacci est Médecin généticien à l’Hôpital Nord de Marseille, Maître de conférence au CHU de l’Université d’Aix Marseille. 
Ancienne conseillère municipale et métropolitaine d’Aix Marseille, elle a ouvert avec Médecins sans frontières un centre de dépistage Covid-19 dans les quartiers Nord.

https://www.liberation.fr/debats/2020/10/14/les-sciences-sociales-a-l-ecart-de-la-gestion-de-crise-sanitaire_1802237 

https://rmc.bfmtv.com/emission/un-medecin-alerte-sur-le-mal-logement-facteur-aggravant-de-propagation-du-covid-19-1990813.html 



Thématique N°2 : Approche sociale et territoriale de la gestion de la covid

Luiz Henrique Diniz ARAUJO

Procureur Fédéral, Recife, Brésil

Expert constitutionaliste

En savoir plus  

Abdoulaye SENE

Secrétaire Exécutif du Forum mondial de l’eau 2022

Yves Borius

Ancien directeur du Budget, OCDE

Expert budget et finances publiques

Haram SIDIBE

Senior Experte ONU en Cooperation au Développement Humain et Chaines de Valeur Locales et Globales

Indra KUMAR

Haut fonctionnaire, Bangalore, Inde

Expert en finances publiques

Alberto Manuel POLETTI ADORNO

Universitaire, Asuncion, Paraguay

Expert Droit Constitutionnel Droits de l'Homme Droit International Public Droit Médical Droit Pénal International

En savoir plus  

Sassou PAGNOU

Enseignant chercheur, Lomé, Togo

expert en finances publiques et fiscalité

En savoir plus  

Nanou MUKOLONGA , RDC et France

Formatrice

Expert marketing, coaching, management et gestion de projet

Zhen Wei WANG

Professeur et expert pour la coopération la culture, la philosophie et les questions économiques

Les chroniques du professeur Ali SEDJARI

Les chroniques du professeur Ali SEDJARI

Les chroniques 2019-2020 Merci de bien vouloir excuser les difficultés de transcription. Nous allons y remédier dès que possible.

En savoir plus  

Événements Passés

TitreDateEmplacement
Quelle mondialisation ?16 Aou 2022Événement en ligne
L'initiative ID30 Nov 2021Montreuil, France
Des exigences du Dialogue

Des exigences du Dialogue

L’exigence de dialogue fait la force du politique quand il veut rassembler, mobiliser et créer le lien, apaiser les tensions et créer l’entente

En savoir plus  
Comment mettre un terme à la crise ukrainienne ?

Comment mettre un terme à la crise ukrainienne ?

Pour l'ancien Secrétaire d'Etat et Prix Nobel de la Paix américain, si l'Ukraine veut survivre et prospérer, elle ne doit pas être l'avant-poste de l'un contre l'autre. Elle doit fonctionner comme un pont entre l'Est et l'Ouest. Mais est il encore temps ?

En savoir plus  
The boat project

The boat project

The Boat Project est un projet proposant de faire de notre environnement commun, la Méditerranée, un élément essentiel d’éducation au vivre-ensemble,

En savoir plus  
Merci de votre intérêt. 

                    Vous pouvez vous abonner en insérant  votre adresse email ci-dessous,

Attention à bien confirmer dès que vous aurez reçu l'email d'accusé de réception

Sans confirmation, votre inscription ne pourra être enregistrée.
(contraintes légales RGPD)

Montant du don

Il 




I-Dialogos international


Paris, le  24 mars 2022

Madame, Monsieur,  et/ou  chers amis,

Le DIALOGUE est le maître mot d’une initiative internationale à laquelle nous aimerions vous associer et qui
 ne trouvera sa vraie pertinence, que sous réserve de pouvoir rassembler des soutiens, des participants, des auteurs, des experts, des membres sur toute la planète.

Si vous êtes intéressé/e par la création du Think Tank I-Dialogos ,  nous vous proposons, conformément à la RGPD, de vous inscrire sur ce site dans la rubrique  pour que nous puissions revenir vers vous

Le traitement de l’actualité internationale, et pas seulement récente, a en effet mis en évidence les limites et les dangers de considérations politico-médiatiques stéréotypées, de considérations qui privilégient l’émotion et le court terme, sans prise en compte de l’environnement, passé et présent, ni écoute véritable des acteurs concernés, ni prise en compte de la diversité des situations.   

cf  Argument  sur le site. 

Avec nos salutations et toute notre considération.

Pierrick HAMON

Jean-Claude MAIRAL
Ali SEDJARI

avec les promoteurs et premiers signataires au 17.03.2022 : Emna BEN BRAHIM ABBES (ancienne ambassadeure, Tunisie), Luiz Henrique Diniz ARAUJO (Procureur Fédéral, Recife, Brésil), Reine BENAO-SKANDE (Députée à l'Assemblée Nationale du Burkina Faso et au Parlement de la CEDEAO), Yves BORIUS (ancien directeur du Budget, OCDE), Luciano CARRINO (KIP International School, Rome, Italie), Alphonse CILUMBA TSHILUMBA (Conseiller au Cabinet du Ministre des Finances, Kinshasa, RDC), Mohamed-Razak JEDAY (Professeur d’Université, Gabes, Tunisie), Pierrick HAMON (Ancien SG et président du FERAM et cofondateur du Global Local Forum, France), Indra KUMAR (Haut fonctionnaire, Bangalore, Inde), Annie LEVY-MOZZICONACCI (Médecin généticien hospitalo-universitaire Aix Marseille, France), Jean-Claude MAIRAL (Président de « Planète Jeunes reporters-Sur les pas d'Albert Londres », France), Ewa MAZGAL (Journaliste, Pologne), Falilou MBACKE CISSE (Dakar, Sénégal), Habiba MEJRI-CHEIKH (ex directrice de l'Information et de la Communication de l'Union Africaine), Guy METTAN (ancien président du Club de la presse, Genève, Suisse), Nanou MUKOLONGA (Formatrice, Kinshasa, RDC), Sasso PAGNOU (Enseignant chercheur, Lomé, Togo), Alberto Manuel POLETTI ADORNO (Universitaire, Asuncion, Paraguay), Irina RECKCHAN (Universitaire, chercheuse au Centre Leontief de Saint-Petersbourg, Russie), Ali SEDJARI (Universitaire, président du CERIPP, Rabat, Maroc),  Joel Franz ROSELL (écrivain, Cuba), Jacques SOPPELSA (président honoraire de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, France), Juliette SOULABAILLE (maire honoraire, ancien membre du Comité Européen des Régions, France), Sara SWARTZ (Universitas, Winipeg, Canada),  Simione Jimmy VAKAULIAFA (Consultant en Intelligence économique, Wallis et Futuna et Fiji, France), Raoul TAMEKOU TSOWA (Université de Montréal, Canada), Zhen Wei WANG, (professeur, province de Anhui, Chine), …

Site internet en construction
Pierrick Hamon, Ali Sedjari, Jean-Claude Mairal
,iParis / Rabat / Vichy
À propos
La page À propos est la description de base de votre site Web. Voici où vous permettez aux clients de savoir de quoi parle votre site Web. Vous pouvez éditer tout ce texte et le remplacer par ce que vous voulez écrire. Par exemple, vous pouvez leur indiquer depuis combien de temps vous travaillez, ce qui rend votre entreprise spéciale, quelles sont ses valeurs fondamentales et bien plus encore.

Modifiez votre page À propos de l'onglet Pages en cliquant sur le bouton Modifier.