MEDIAS DU DESESPOIR OU MEDIAS DE L'ESPOIR ET DE LA CONFIANCE ?

Jean-Claude Mairal est président de « Planète Jeunes reporters-Sur les pas d'Albert Londres » et co-fondateur de I-Dialogos

Comment nos concitoyens peuvent-ils garder espoir dans l'avenir quand les journaux, la radio et la télévision, et je ne parle pas de certains médias en ligne sur les réseaux sociaux où c'est pire, ne cessent quotidiennement de déverser un torrent d'informations que je qualifierais au mieux de pessimistes, au pire de mortifères ? 

- Des faits divers, certes dramatiques font la une des médias nationaux, mais ce ne sont que des faits divers comme il y en a toujours eu dans l'histoire des sociétés humaines 

- On ne cesse de nous parler de situations difficiles de telle ou telle catégorie de personnes notamment les jeunes, de quartiers, de villages, etc, mais toujours en les victimisant 

- Il n'y a pas une seule journée où les médias ne parlent de la guerre en Ukraine, des menaces nucléaires, des menaces de la Chine et de la Russie sur la paix mondiale. Et je ne remonte pas jusqu'à la période Covid ou à celle des attentats, etc. 

- Pas une journée où on n'argumente pas sur l'inflation et la crise énergétique avec son lot de conseils pour mieux économiser, mieux acheter, réduire la température, comment s'habiller, etc. On prend vraiment les citoyens pour des imbéciles. On les infantilise ! 

- Chaleur, sécheresse, incendies de forêts, réchauffement climatique, ce sont certes des réalités, mais présentées de telles manières que le simple citoyen en retire l'impression que l'apocalypse est en marche. 

- Et je ne parle pas des trains qui n'arrivent pas à l'heure dont font état les médias régionaux!!!!! 

Bref avec de telles informations, on a l'impression que tout fout le camp !  

Comment ne pas sombrer dans la déprime et l'anxiété qui frappent des dizaines de millions de nos concitoyens, en particulier les jeunes ou dans la culpabilité des plus anciens qui seraient coupables d'avoir vécu au-dessus de leurs moyens, hypothéquant ainsi l'avenir des jeunes générations ? 

Depuis près de 60 ans où je suis engagé en politique, j'ai toujours lu ou entendu les discours sur une France qui allait de plus en plus mal, sombrant dans l'insécurité, la misère, etc! 

Avec de telles prédictions, la France devrait être au niveau de certains pays africains.  Est-ce la réalité ? J'en doute! Il est vrai que les faits divers glauques, les informations mortifères, les catastrophes, les drames familiaux font plus vendre et dopent l'audimat. 

Il ne s'agit pas de nier les problèmes, ni les enjeux et défis auxquels les sociétés sont confrontées, mais ce n'est certainement pas en distillant la peur, en alimentant la désespérance et en enfermant les individus dans la victimisation que l'on fournira à chaque citoyen l'énergie nécessaire pour y faire face. 

Au contraire il faut donner de l'espoir, cultiver la confiance et construire une perspective positive, sinon c'est le pessimisme, le repliement et la non action qui gagnent. 

Certains remettent leur destin entre les mains de mouvements sectaires et millénaristes, d'autres attendent l'homme ou la femme providentielle, d'autres enfin se referment sur eux-mêmes. 

Pourtant, à l'opposé de ces comportements, il y en France, pour ne prendre que notre pays, des centaines de milliers d'individus, des collectivités, des associations, des entreprises, pour ne pas dire plus, qui agissent dans tous les territoires, qui luttent, qui trouvent des solutions à leurs problèmes et à ceux de leur environnement. 

Régulièrement on apprend que d'importants progrès scientifiques sont réalisés, au plan médical, énergétique, pour faire face au réchauffement climatique, et dans de nombreux domaines. Tout cela redonne confiance dans l'avenir et favorise l'engagement citoyen. Voilà ce dont les médias devraient se faire l’écho, certes sans nier les difficultés, mais en valorisant toutes les initiatives et actions positives. 

Aux médias du désespoir, préférons les médias de l'espoir et des solutions. A l'image de ce que réalise "Reporters d'espoirs, le journalisme qui donne envie d'agir", exigeons que les médias nationaux et régionaux deviennent eux aussi des médias porteurs d'espoir. Il y a urgence! 

Jean Claude Mairal 

30-10-2022