Le vivre ensemble dans un monde en rupture de valeurs et de dialogue. Crise de la pensée ou crise de gouvernance ?

Ali SEDJARI est professeur à l’Université Mohammed V à Rabat (Maroc), président du CERIPP et administrateur du FERAM

 Tout le monde est convaincu que le monde va mal à cause de toute une série de crises qui le caractérise (crise économique, politique, sociale, culturelles, éthiques et religieuse) mais la plus grave des crises est celle qui concerne le vivre-ensemble et, de manière explicite, la crise des valeurs, les risques du non-dialogue, l’absence de sagesse, l’émergence d’un environnement hostile et conflictuelle. Disons tout simplement que le vivre-ensemble est devenu problématique. 

Ce « vivre-ensemble » s’oppose t-il à refaire société ou à repenser le monde ? A travers ces trois expressions se définissent les termes d’un débat. D’un coté, l’appartenance à une société est ce qui permet d’accepter les différences. De l’autre, l’idée que le monde est une patrie collective impose des accommodements raisonnables et un positionnement intelligent par rapport à l’altérité.  

=> Lire la suite

L’impact du numérique et de l’intelligence artificielle sur les transformations des gouvernances publiques

- Prospective géopolitique et destin des Nations