C’était il y a 13 ans déjà, mais le débat organisé dans l’enceinte du Palais des Nations à Genève, entre deux grands humanistes, Edouard GLISSANT et Stephane HESSEL, reste d’un particulière actualité.  J'y étais. 

C’est aussi l’occasion de redécouvrir la pensée d’Edouard Glissant, Prix Nobel de littérature, autrement plus adapté à notre temps que nombre de « philosophes » officiels, du moins dans les Medias du Service public, notamment en France. 

P.Hamon

=> Ecouter le DEBAT  

"De ses études philosophiques auprès de Gaston Bachelard, jusqu’à sa rencontre avec Gilles Deleuze ou Régis Debray, Jacques Derrida ou Pierre Bourdieu, Édouard Glissant construit une philosophie de la Relation. Sa pensée est aussi une écriture. Essayiste, romancier, dramaturge, Glissant est avant tout le poète des imaginaires et des archipels du Tout-Monde. Son engagement politique, depuis la création du Front antillo-guyanais en 1961, l’amène à saluer l’élection de Barack Obama en 2008 comme l’imprévisible de la créolisation. Glissant fonde ainsi une politique de la mondialité, contre les effets désastreux de la domination, à travers une réflexion continue sur l’histoire de l’esclavage et la mémoire des colonisations. Enfin, sa relation aux artistes (du cubain Wifredo Lam à l’italien Valerio Adami) ouvre son œuvre vers une nouvelle esthétique : la trace, l’éclat, le tremblement, l’errance, le divers. Mêlant le souffle poétique et philosophique à une puissance politique et artistique, Glissant, âme vivante du monde, est le Montaigne de notre temps". Aliocha WALD LASOWSKI 

https://www.amazon.fr/Edouard-Glissant-penseur-archipels-Lasowski/dp/2266232061 

 https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Glissant